Au départ de cette nouvelle création, il y a eu l’envie d’associer la voix, les textes et la musique, dans une exploration unique et contemporaine des aventures de Goupil, notamment la version dessinée par Samivel. Cette série de contes musicaux, prend forme sur un livret original de Frédéric Révérend, librement inspiré du Roman de Renart et dans une scénographie imaginaire, insolite et poétique, de Jean Pierre Larroche, créateur de décors, fabriquant d’objets et dessinateur. 

Le Roman de Renart a traversé les siècles pour occuper une place importante dans l’imaginaire collectif : cet ensemble de récits animaliers en octosyllabes de trouvères des 12° et 13° siècles conte les multiples ruses de Renart, goupil affamé, pour subtiliser sa nourriture à ses adversaires : le loup Ysengrin, Chantecler le coq…

  • chanson de renard
  • chanson de renard

Ici, la Chanson de Renart est une création musicale et visuelle faisant jouer, danser et chanter une soprano, un instrumentarium d’improvisateurs et multi-instrumentistes, et un chœur d’enfant donnant la réplique à la chanteuse et conteuse, Dalila Khatir.

Le dramaturge Frédéric Révérend transfigure le texte original en déployant quelques fables choisies, en inventant d’autres, jouant à mêler langues anciennes et modernes : la voix de Dalila Khatir nous racontera ces histoires, le chœur d’enfant lui donnera la réplique, comme un clin d’œil aux chœurs du théâtre antique.

La chanson de Renart est une co-production de l’association Uqbar, l’OARA, le Théâtre des 4 Saisons, le Petit Faucheux, les Détours de Babel, le théâtre de la Coupe d’Or. Avec le soutien de la DRAC Nouvelle Aquitaine, de l’Adami

Fidel Fourneyron est soutenu par l’OARA et la DGCA pour l’écriture de la partition grâce au dispositif d’aide à l’écriture d’une oeuvre musicale.

Les premières dates

13/02 Sortie de résidence – la Méca – Bordeaux

11-12/03 Création – le Petit Faucheux – Tours

03/04 – le Théâtre de la Coupe d’Or – Rochefort

05-06/04 – le Théâtre des 4 Saisons – Gradignan

09/04 – les Détours de Babel – l’Hexagone – Meylan